© Christian Sticherling, David Conen 2018
Traitement des données et assurance qualité L’étude de cohorte Swiss-AF s’exécute suivant les prérequis  légaux nécessaires. Les coordinateurs-trices de l’étude des  divers centres suisses et les chercheurs-euses travaillent en  collaboration avec les responsables des données Swiss-AF. Ils  leur fournissent les informations concernant les patient-e-s de  l’étude ainsi que toutes les données à travers le portail web –  surveillé régulièrement – « SecuTrial », géré par la Clinical Trial  Unit Basel (CTU).   Des informations écrites concernant l’étude de cohorte Swiss-AF  sont fournies à tout patient désirant participer à l’étude. De plus,  des consentements écrits sont obtenus de chaque patient-e  inscrit-e, avant d’effectuer toute procédure d’étude. L’entièreté  des données est enregistrée de manière anonyme suivant les  conventions de rapports en ligne spécifiques aux patient-e-s  (Case Report Forms ; CRFs). Ensuite, ces données sont  transférées électroniquement à un système central de bases de  données, situé à l’Université de Bâle en tant que centre de  coordination de l’étude.

Mode d’exploitation normal

(SOPs)

La procédure d’opération standard  (Standard Operating Procedures ;  SOPs) définit les critères de  travail, s’occupe des aspects  légaux du traitement des  consentements, des mesures  des ECG et des IRM, de  l’échantillonnage biologique et de  la mise à jour de l’infrastructure de  cohorte de Swiss-AF. Suivant les règles du Fonds  National Suisse de la Recherche  Scientifique (FNS), des contrôles  de qualité réguliers ainsi que des  rapports écrits concernant l’entrée  et le traitement des données vont  être effectués. Ceci afin  d’améliorer la standardisation des  procédures d’étude et de vérifier  régulièrement la qualité et  complétude des données.

 

Aperçu de l’étude

Traitement des données et assurance qualité

Home Aperçu de l’étude Contexte de l’étude Centres Contact Links